Archives par mot-clé : lois

42-OPPT-Dates et événements

1913: Introduction du Federal Reserve System. A la suite du vote du Federal Reserve Act, le député du congrès Charles Lindbergh a averti la Chambre des représentants américains dans un rapport du 22 décembre 1913 (Édition 51) que la conséquence inévitable de la mise en place d’un système de réserve fédérale américaine serait de provoquer de l’inflation et de la déflation économique car son pouvoir pourrait être utilisé par des entreprises qui pourraient en prendre le contrôle. Avec les mots du député Lindbergh: « A partir de maintenant, les crises économiques (dépressions) sont crées artificiellement. »

1929: Les anciens pouvoirs (PTW-The Powers that Were ou les pouvoirs qui ont été) ont volontairement amené le marché boursier à s’effondrer.

1952: Première publication du Code Commercial Uniforme (UCC) afin d’harmoniser les lois du commerce et d’autres transactions commerciales au travers des USA, mais également pour décourager activement l’utilisation de formalismes légaux dans les contrats d’affaires afin de permettre aux affaires de progresser sans l’intervention de juristes ou la préparation de documents élaborés

1988-01-01: La France s’est enregistrée à l’UCC aux USA en tant que société multinationale sous les lois du commerce. C’est pour cela que nous avons l’impression que la police, les juges, les hôpitaux fonctionnent comme des entreprises devant faire du profit.

Enquête de déclenchement

Toute l’histoire a commencé parce que trois avocats ont travaillé dans le plus grand secret pendant trois ans avant de pouvoir accuser les banques de crimes.

2009-03: Une enquête est lancée par la Banque Mondiale sur les « prêts miroirs », elle a duré trois mois.

2009-07: Les enquêtes ont débuté sur des emprunts frauduleux et des pistes papier.

Phase 1: Rapport de paradigme

2010-06: Le rapport de paradigme est achevé. Document disponible en anglais.

2010-12-11: Heather fait connaissance avec un outil appelé «Trust public». Pour des raisons professionnelles, Heather avait, pendant un certain temps, été intégrée au droit UCC et avait tout de suite compris comment les « anciens dirigeants au pouvoir » (PTW) avaient manipulé l’UCC afin de contrôler le système financier des États-Unis à un niveau très élevé.

Phase 2: Test du processus judiciaire et de ses liens avec les banques

2011-01: L’équipe commence une phase de test sur la maison de Heather que la banque voulait reprendre.

Entre 2011 et 2012, les fiduciaires opérant pour le compte des bénéficiaires ont fait enregistrer une série détaillée de revendications (dépôts) dans l’UCC. On peut trouver tous les détails complets de ces revendications de l’OPPT auprès du UCC sur des sites Internet, mais nous ne les indiquons pas car ils sont difficiles à lire et destinés uniquement aux publications juridiques, et non pas pour expliquer au public les implications des actions de l’OPPT. Quoi qu’il en soit, les fiduciaires travaillent directement avec les « médias alternatifs » de la communauté mondiale pour veiller à ce que le public reçoive des informations exactes, claires et pertinentes.

2012-06: Fin de la phase de test sur la maison de Heather.

2012-05-03: Dépôt à l’UCC – Enregistrement du débiteur, de l’État débiteur et des débiteurs internationaux.

Phase 3: Travailler avec le PTW pour une solution

2012-07-04: Les fiduciaires annoncent qu’ils vont faire l’appel de fonds propres.

2012-07-07: Les fiduciaires émettent les ordres pour les dépôts à soumettre à l’UCC.

2012-10: Pas de réfutation de la part des PTW – Les systèmes d’esclavage privé sont maintenant saisis.

2012-10-22: Les fiduciaires demandent à inspecter l’or en Suisse.

2012-11-28: Dépôt à l’UCC – Déclaration de faits. Depuis ce jour, il n’y a légalement plus de multinationales, de banques ou de gouvernements dans le monde (Déclaration des faits WA DC UCC Doc# 2012127917). Toutes les ressources de la terre, tout le patrimoine et la création appartiennent à nouveau à tout être humain à égalité.

Phase 4: Les documents UCC deviennent des décisions globales

2012-12-25: Première annonce officielle du nouveau paysage légal/légitime. Changement de paradigme au niveau planétaire. Forclusion des banques, des multinationales et des gouvernements. En vertu du droit international, l’OPPT est habilité, au nom de tous les êtres humains, de demander réparation pour de tels crimes. Ils ont ainsi décidé de saisir les entreprises, les banques et les gouvernements responsables et de les dissoudre, de recueillir l’ensemble de leurs avoirs et de leurs infrastructures – y compris de tout l’or et de tout l’argent que les banques possédaient – et de les transférer aux mains des êtres humains au sein de l’OPPT.

Le One People’s Public Trust (OPPT) est géré par les fiduciaires Caleb Skinner, Hollis Randall Hillner et Heather Ann Tucci-Jarraf. L’OPPT a été créé dès le moment où les fiduciaires se sont déclarés responsables du Fonds d’affectation spéciale; en conséquence, le Fonds a été intégré à la Constitution originelle des États-Unis de 1776, celle qui a été abandonnée lorsque le gouvernement des États-Unis a été converti en une société en 1933.

Depuis le 25 décembre 2012, la Loi Universelle (Universal Law), le Droit Coutumier (Common Law) et l’UCC (Code de Commerce Universel) sont maintenant les seules lois en vigueur sur cette planète.

Le Droit Universel dit que toute décision basée sur le libre arbitre est permise, à moins qu’elle ne s’oppose à la décision de libre arbitre d’un autre être humain.

Le Droit Coutumier est un droit non écrit qui n’est pas issu d’une législation, mais de l’application continue de règles et de représentations de justice qui ont été acceptées comme contraignantes par les participants au fil des ans et des siècles.

2013-02-04: Déclaration de presse en anglais sur Internet.

2013-02-15: Interview avec The CrowHouse au cours de laquelle la fiduciaire Heather Ann Tucci-Jarraf a dépeint la structure des CVAC sous la forme d’un « espace sécurisé et protégé pour Toi afin que Tu puisses Être et Faire ce que Tu aimes … Tu ne dois juste pas faire de mal à autrui. »

2013-03-18: L’OPPT a été ramené à ses origines le 18/03/2013. Ceci signifie qu’il ne reste plus que LE PEUPLE UNI.

2013-03-24: Dépôt à l’UCC – l’Être et l’Échange de Valeur Universel (I and Universal Value Exchange)

2013-04-09: Le cadeau I-UV est accepté par l’UCC.

Suite du mouvement planétaire personnalisé de changement de paradigme

C’est là que s’inscrit votre histoire personnelle, seul/e ou en coopération avec d’autres, ce qui, tout le monde le sait, facilite le travail.

10-Le nom, la personne et l’être humain…

… ou la grande tromperie juridique

Article précédent: 09-Avancer comme des individus unifiés

traduit et adapté selon un texte de Roland Herlicska

C’est bien connu, la pub nous manipule pour nous faire consommer toujours plus, il est moins connu que les masse-médias nous trompent également.

L’être humain, créé par Dieu ou produit actuel de l’évolution des espèces, selon la vision personnelle de chacun, est une partie de l’univers et à ce titre soumis à des lois qui le dépassent. Composé de matière et d’esprit ou énergie, il naît et meurt au travers de son enveloppe corporelle. Son âme est immuable, éternelle, car l’énergie ne peut se perdre.

removing-the-shacklesCet être humain, esprit divin ou cet être évolutionniste, le seul sur terre à disposer d’une conscience, ne peut être corseté par un système juridique, car il n’est soumis qu’à la Création ou la Loi Universelle dont il fait partie intégrante. Mais on a fini par créer une fiction autour de cet être, lui donner un nom, un stratagème au moyen duquel il a été possible de l’intégrer à un système juridique par son acceptation tacite d’agir pour cette personne fictive avec ce nom. Il n’existe pas de loi, en France ou sur terre, qui puisse pousser cet être humain à agir pour le compte de cette fiction, de ce nom qu’elle porte et qui devient un homme de paille. Demandez à avoir des preuves, demandez à des juges, des procureurs, des avocats, à la police, aux fonctionnaires de justice partout dans le monde. Personne ne pourra vous fournir cette preuve, car elle n’existe pas.

La connaissance est la base de toute philosophie juridique et des sciences juridiques sur terre, à savoir que l’être humain ne peut être atteint par aucun droit, aucune loi publique sur terre. Pour contrecarrer cet état de fait, on érige autour du nom, de la personne physique cette chose sans droits (§90 BGB = code civil allemand, correspondance française à trouver), une montagne de lois et de décrets pour rendre l’être humain totalement confus, le faire descendre de ce droit naturel et du droit commercial privé – jus cogens(1) ou norme acceptée – qui constituent du droit inaliénable de l’être humain et qui ne peut être négocié, se trouvant dans la hiérarchie des droits directement sous le Créateur ou la Loi cosmique, au niveau du cinquième rang en-dessous de l’être humain qui est celui du droit public national. En plus, on le pousse, dans l’ignorance de sa situation, des innombrables lois et des pratiques dans un tribunal, à se mettre sous la coupe d’un avocat qui n’est qu’au service de ce système de manipulation, parfois lui-même dans l’ignorance la plus totale.

Dans le code civil allemand, il est écrit à l’article 10 sur le nom: “Le nom d’une personne est soumis au droit du pays auquel cette personne appartient.” Vous en avez donc maintenant la preuve. Seuls le nom et la personne sont soumis à ce droit, mais pas l’être humain. Le mot “personne” n’est utilisé ici que comme enveloppe, comme masque que l’on plaque sur l’être humain s’il se laisse faire, afin de représenter ces milliards de caractères, d’émotions, d’apparences, de consciences sous un seul terme et le représenter et le gérer en tant que chose inerte, morte. L’être humain ne peut même pas être défini de manière précise, comment pourrait-il alors être administré et jugé contre sa volonté? Conclusion: Devenons à nouveau des êtres authentiquement humains, et ne nous laissons pas tromper et envahir par des systèmes et cercles juridiques.

Levons-nous et agissons en tant qu’être vivant doté d’une âme, mais non pas pour ces entités fictives, sans vie. Agissons d’être humain à être humain avec toute la courtoisie, le respect, la compréhension et l’amour du prochain, nous n’avons guère besoin de plus. Aidons les plus vulnérables et fragiles.

Pour un être humain authentiquement libre
Roland Herlicska

Roland Herlicska est engagé en Allemagne dans l’autonomie et l’autogestion des êtres humains.

oppt-fb-miroir“Quiconque se regarde dans le miroir de l’eau voit tout d’abord sa propre image. Quiconque se tourne vers lui-même risque une rencontre avec son Moi. Le miroir ne flatte pas, il montre fidèlement ce qui le regarde, à savoir ce visage que nous ne montrons jamais au monde, car nous le cachons par la personne, par le masque du comédien. Mais le miroir se trouve derrière le masque et montre le vrai visage. C’est la première leçon de courage sur le chemin intérieur, une leçon qui suffit pour que la plupart la rejette, car le rendez-vous avec soi-même fait partie des choses plutôt désagréables que l’on peut éviter, tant que l’on peut projeter tout ce qui est négatif en soi sur son entourage.”

Carl Gustav Jung – 1875-1961
Psychiatre suisse
_______________

(1) Le jus cogens regroupe les normes impératives de droit international général. Cette notion est définie par la Convention de Vienne du 23 mai 1969 dans son article 53.

Et depuis que je me suis formée à ces nouveautés, je n’écris plus mon nom de famille en lettres majuscules, mais Sonia J. Fath, car les lettres majuscules sont réservées aux villes, aux personnes mortes et aux entreprises, toutes trois des choses, pas des êtres humains dotés d’une âme et d’une conscience.